Guérigny : Le château de La Chaussade au coeur de la ville : un nouvel ouvrage de 112 pages


« Guérigny : le château de La Chaussade au cœur de la ville » est un ouvrage de 112 pages écrit par Jean-Paul Gauthron et Martine Legros, publié en août 2021 par l’association des amis du Vieux Guérigny, avec le concours de la ville de Guérigny, sur les presses de l’imprimerie Saviard de Coulanges les Nevers, Il est abondamment illustré par des photos, dessins, gravures anciennes, plans. Jean-Louis Balleret, président de la Caisse des monuments et sites historiques de la Nièvre (Camosine) a préfacé cet ouvrage.


Château de la Chaussade : un oublié de l'histoire

Le château de La Chaussade, bien que situé au centre de Guérigny, était un « oublié de l’histoire ». Il ne fut pas construit au XVIIIe siècle pour être un château de plaisance, mais la résidence de travail d’un maître de forges, Pierre Babaud de La Chaussade (1706-1792), l’un des « rois du fer » selon le qualificatif utilisé par Guy Richard dans son ouvrage sur la noblesse d’affaires au XVIII ème. Les auteurs évoquent sa construction entre 1743 et 1746, les bâtiments pittoresques qui l’entourent comme la chapelle ou le pavillon de justice, ses visiteurs célèbres ou les principaux responsables de l’établissement. Ils font revivre les riches heures de ce bâtiment et abordent, par la suite, les heures sombres après la fermeture des forges de La Chaussade en 1971 et pendant lesquelles il est tombé dans l’oubli et les dégradations malgré son inscription à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. L’ouvrage se termine par un épilogue heureux grâce à la patiente et efficace reconquête par la commune de Guérigny.


Les auteurs : Martine Legros et Jean-Paul Gauthron

Jean-Paul Gauthron, président de l’association des amis du vieux Guérigny et secrétaire général de la société académique du Nivernais, est l’auteur de nombreux articles publiés dans le Marteau-Pilon, les actes des rencontres d’histoire de la métallurgie nivernaise ou les Mémoires de la société académique, et portant notamment sur l’histoire des Forges de La Chaussade, ses dirigeants et l’urbanisation de Guérigny.


Martine Legros, vice-présidente de l’association des amis du vieux Guérigny est l’auteur d’une histoire du cinéma Rex de Guérigny, et d’un recueil de témoignages intitulé « Guérigny, la vie au temps des Forges de La Chaussade, témoignages ».


Où commander ?



53 vues